Search

Apprendre

Une partie de l’apprentissage du chamanisme se fait la nuit, dans le noir, vers l’intérieur... Une autre le jour, vers l’extérieur et le monde qui nous entoure.



Les deux ont un même axe de travail : arrivée à faire ressurgir l’amour qui est inhérent à l’intérieur comme à l’extérieur de nous.


Ce n’est pas une question d’absence d’amour, l’amour est toujours présent… il est simplement obstrué par des blocages qu’ils soient liée à des habitudes, des émotions, des souvenirs, des entraves énergétiques d’une forme ou d’une autre, nos pensées…


Trouver l’amour de soi est une part du travail, aimer le monde qui nous entoure une autre. Les 2 marches ensembles… et finalement nous permettent de trouver la liberté.


1 view0 comments

Recent Posts

See All