Search

Un retour sur 2021



Que dire… D’un côté, faire face à des décisions gouvernementales souvent saugrenues et de l’autre certainement une des plus belles année que j'ai eu, les plus grands achèvements, où l’amour a été le plus fort…

-----

Début 2021 j’étais avec le Chaman qui m’a ouvert en 2013… 
Avec Gess il nous a alors invités à son mariage à Hawaï. C'était à ce moment là improbable de voyager... encore moins de réussir à entrer en Amérique… On était en plein Covid, en pleines restrictions. Il a ajouté avec malice que "ceux qui devront être là-bas y arriveront…"

Tout le chemin jusqu’aux îles a été une aventure, une leçon… Comme nous, il y avait une trentaine de personnes de différentes partie du monde qui avaient tant bien que mal réussi à traverser « l’impossible ».

Sur la route du mariage, on a dû entre autre rester 15 jours au Mexique pour contourner l’interdiction des Européens de rentrer en Amérique du Nord... Mais même cela a joué en notre faveur : on a rencontré 2 des gardiens de savoir des Indiens. C’était juste incroyable… L’homme a initié Gess, cela a duré 3 minutes. 6 mois plus tard, d’un coup elle s’est mise à chanter comme une Indienne. Il lui a donné une partie de son espace de médecine… Ils m’ont aidé à trouver la douceur, le calme et la simplicité au milieu de mes dernières années d’initiations… Un cadeau inestimable…

J’arrivais au bout, au bout d’une étape et d’un cercle dans ma vie mais je ne le savais pas encore.

Au retour d’Hawaï, la jungle qui est si chère à mon cœur nous était fermée… Impossible d’entrer au Pérou. Pendant 3 jours on est resté dans des aéroports entre Lima/ Los Angeles/ Paris, entre les vols pour nous ramener vers la France et Lyon…

C’était certainement assez… À Hawaï dans une cérémonie j’avais entendu que ce que les chamans de l’Amazonie m’avaient donné arrivait à terme. Comme si c’était des graines qui, d’année en année, avaient poussé jusqu’à fleurir… Que ma voix ne serait plus tournée vers l’intérieur mais vers l’extérieur.

Au retour en France j’ai arrêté le ski, commencé à arrêter la photo. C’était alors mes 2 professions principales…

Cela faisait quasiment 10 ans que je cherchais ma médecine ici dans les Alpes… Et j’ai trouvé juste après le retour. J’ai entendu mon nom de chaman… C’était fait… Le lendemain quelqu’un à Paris a eu un flash dans le métro… Au téléphone il a dit « quelque chose s’est passé ? » Je lui ai dit que ma médecine s’était ouverte. Il m’a dit « donne-moi une date, un lieu, je viens… » En 2019 quand je l’ai rencontré il m’avait dit « ce sera toi qui m’enseigneras… » je ne l’avais pas revu depuis…

J’ai plongé dans l’amour, comme des vagues cela sortait de moi… J’ai fini mon cercle… À l’automne j’ai fait les photos de mariage pour un jeune couple vers Saint-Jean-de-Maurienne… Moment magnifique ou j’étais sur un nuage, je savais que c’était le dernier… 
Désormais je serais de l’autre côté… Je célébrerais l’union des couples ou alors ce sera pour le mien…

C’est aussi un point fort de 2021, j’ai marié et unis des couples dans l’espace du chamanisme… Surtout mon père, honneur incroyable que d’ouvrir les directions pour lui et sa compagne… Devant les gens d’ici, en grande partie ma famille… À la cascade, à 5 minutes d’où j’ai grandi…

Mon nom de chaman veut dire « l’ouvreur de médecine » et de différente partie de la France des personnes se sont déplacé, des fois de façon incroyable ou inattendu du jour au lendemain… C’est la magie des Indiens, des cercles, du partage qui existe dans notre monde depuis la nuit des temps, celui de la médecine de l’âme, des hommes et femmes de médecine que rien n’explique…

Au milieu de l’ambiance actuelle, des « stages Hakena » que l’on fait avec Gess on a vu une vague arrivée… Une vague de personnes qui soigneront… Chacun à leur façon, des porteurs de lumières, d’amour et d’humour, au milieu de tout ça.

Tellement d’amour…


J’ai demandé Gess en fiançailles vers la fin d’année, notre relation se bonifie avec le temps, on est heureux ensemble, on s'aime, je veux qu’elle soit ma femme et elle à dit oui…


J’ai guidé pour la première fois des gens en quête de vision dans les montagnes, j’ai entendu et chanté les premiers chants de la nature des Alpes. Explorer cette nature qui nous entoure me prendra une vie et je le ferais avec plaisir…

J’ai raconté des histoires du tour du monde aux enfants de la vallée, ouvert des cercles en Ardèche, Vendée, dans les Pyrénées orientales… Acheté 3 appartements pour les mettre en location, j’apprends à faire les huttes de sudation, je continue d’écrire et mon 2e livre se profile… Tellement de choses en si peu de temps…


Un merci immense, à toutes les personnes que j’ai croisé, à tous ceux qui liront ces mots. Je n’avais pas vraiment d’objectif l’année dernière, je me suis rendu compte que même mes envies les plus folles restreignaient la vie dans son expression la plus libre… Le monde est grand, mystérieux, bien plus magique que ce que j’acceptais… Pour 2022 et la suite je vais lui faire confiance…

Peu importe de tout comprendre, l’important c’est d’aimer… Au milieu de la vie… Le reste c’est le destin…



Je vous souhaite le meilleur, Yannick









2 views0 comments

Recent Posts

See All